Appendiculaires

Ils vivent dans leurs filets

L’appendiculaire, proche ancêtre des vertébrés, fabrique des logettes aux filtres délicats à la fois résidence et filet de pêche.

Dans cet épisode

  • appendiculaire3_00001
    Appendiculaire
  • salpe
    Salpe

Narration

Complexe têtard, l’appendiculaire trône au milieu d’une logette à la fois résidence et filet de pêche. Muni de cellules sécrètices couvrant sa tète, notre têtard fabrique cette logette cellulosique aux filtres délicats. Il agite sa queue pour y créer les courants qui ramènent bactéries, algues et protistes qu’il aspire comme à l’aide d’une paille.

Plusieurs fois par jour, notre appendiculaire quitte sa logette colmatée par la nourriture et en gonfle une toute neuve grâce aux mouvements de sa queue. Sa queue est l’ébauche d’une colonne vertébrale et l’appendiculaire l’un de nos proches ancêtres.

Sa vie est très brève: quelques jours au plus d’activité frénétique, juste le temps pour produire les gamètes qu’il porte comme un casque sur sa tète.

Quant aux logettes des appendiculaires et leurs contenus, elles constituent une part importante de la neige marine. Lentement mais sûrement, les logettes abandonnées sédimentent.Elles emmènent vers les grandes profondeurs le carbone atmosphérique capté par le phytoplancton dont se nourissent les têtards.

Durée de vie éphémère, croissance ultra rapide, les appendiculaires prolifèrent ende véritables nuages dans toutes les mers du monde, et jusque dans les grandes profondeurs. Fabricant leurs propres filets de pèche, les appendiculaires sont un maillon essentiel de la chaîne alimentaire des océans.

Partager

Une production
CNRS

Sur une idée originale de
Christian Sardet

Réalisation
Sharif Mirshak

Textes
Christian Sardet, Gaby Gorsky

Images
Sharif Mirshak, Christian Sardet

Montage
Sharif Mirshak

Mixage sonore
Romain Strugala

Voix
Bernard Dubreuil

Ingénieur du son
Romain Strugala

Creative Commons Licence :
Attribution Non-Commercial
No Derivative

Videos reliées