Ceratium

Capter la lumère avec ses doigts

Propulsé par deux flagelles, ce dinoflagellé capture l’énergie lumineuse avec ses chloroplastes.

Dans cet épisode

  • dinoflagelle
    DinoflagelléPyrocystis elegans
  • diatomee
    Diatomée centrique
  • acanthaire_lithoptera
    AcanthaireLithoptera mulleri
  • radiolaires
    RadiolairesAulacantha scolymantha
  • un radiolaire
    RadiolaireCollozum inerme

Narration

Ceratium appartient à l’immense groupe des dinoflagellés. Muni de deuxflagelles, il se propulse lentement sous l’eau. Ceratium est un protiste, fait d’une seule cellule. Il obtient son énergie du soleil grâce à des chloroplastes, de microscopiques usines cellulaires qui transforment la lumière en matière vivante. Les chloroplastes contiennent de la chlorophylle, un pigment vert qui capte l’énergie lumineuse. La cellule et ses chloroplastes fixent du carbone, produisant aussi de l’oxygène et de la matière organique.

Ceratium a plus d’un tour dans son sac… Chaque matin, il augmente sa surface de captation de lumière: Ceratium se fait « pousser » des doigts au lever du soleil ! Ceratium ranipes peut alors se rapprocher de la surface et profiter au maximum de la lumière. Lorsque tombe la nuit, les doigts se rétractent et notre Ceratium rejoint les profondeurs.

Partager

Une production
CNRS

Sur une idée originale de
Christian Sardet

Réalisation
Sharif Mirshak

Scientific consultant
John Dolan

Textes
Christian Sardet

Images
Christian Sardet, Sharif Mirshak, Noé Sardet

Montage
Sharif Mirshak

Mixage sonore
Sharif Mirshak

Voix
Bernard Dubreuil

Ingénieur du son
Sharif Mirshak

Creative Commons Licence :
Attribution Non-Commercial
No Derivative

Videos reliées