Phronimes

Monstres des tonneaux

Recyclant salpes et méduses, la femelle phronime construit des tonneaux gélatineux et y élève sa progéniture.

Dans cet épisode

  • phronime_00000
    Phronime

Narration

Tel le Bernard l’hermite, la femelle de la phronime est une squatteuse. Elle n’occupe pas une coquille toute faite mais elle se façonne un tonneau gélatineuxà partir de l’enveloppe d’un autre animal.

Les différentes espèces de crustacés amphipodes se sont spécialisées dans la capture d’un animal gélatineux précis, un siphonophore, une salpe, une méduse. La phronime découpe sa proie avec ses pinces acérées, en mange une partie, et recycle le reste pour façonner sa propre tunique de cellulose.

Au fur et à mesure de sa croissance la phronime se construit ainsi des tonneaux toujours plus grands. Elle s’agrippe a son tonneau avec ses pattes acérées et nage avec ses pattes arrière couvertes de longs cils. Elle ne quitte même pas sa maison pour capturer ses proies, sauf quand elles sont trop grosses. Elle les grignote d’abord au bord de son abri puis les tires à l’intérieur pour terminer son repas.

Fait extrêmement rare chez les crustacés, la femelle phronime prend grand soin de sa progéniture. Elle pond, élève et nourrit ses larves dans son tonneau.

Cet étrange crustacé est un maillon essentiel de la chaine alimentaire. il se nourrit des animaux gélatineux du plancton, les recycle, et fait lui-même le régal des poissons.

Partager

Une production
CNRS

Sur une idée originale de
Christian Sardet

Réalisation
Sharif Mirshak

Textes
Christian Sardet, Sacha Bollet

Images
Sharif Mirshak, Christian Sardet, Noé Sardet

Montage
Sharif Mirshak

Mixage sonore
Sharif Mirshak

Voix
Bernard Dubreuil

Creative Commons Licence :
Attribution Non-Commercial
No Derivative

Videos reliées